Dpassions

Hello,

En 2 ans et demi je me suis fait tatouer 2 fois. Cela faisait longtemps que j’en voulais un sans oser sauter le pas. Grande douillette, j’avais évidemment peur de la douleur mais aussi de m’en lasser très vite. Aimant le changement et des idées de dessins se bousculant dans ma tête, j’avais du mal à me décider. Je me suis finalement mise à bien réfléchir en me disant que si ce tatouage avait une signification particulière pour moi, je ne m’en lasserais pas aussi facilement.

En juillet 2016 je me suis lancée. J’ai pris rendez-vous au salon « Hannya Tattoo », Rue du Lombard 23 à 1000 Bruxelles. Ma tatoueuse? Lady Teapot, jeune fille à l’allure simple, à la chevelure rosée et au bras recouvert d’encre colorée. Ce jour là, je me suis fait tatouer un attrape rêve avec le mot « Imagine » de John Lennon. J’en était sur, j’y avais longuement réfléchi et pourtant la tatoueuse me pris de court … « Dans quelle sens le voulez-vous? Les plumes vers la main ou vers l’épaule? » J’avais réfléchis à tout sauf à ça. Finalement j’ai tranché pour la première solution. Elle n’était pas très bavarde, mais concentré sur la réalisation de son dessin. A choisir, je préfère ça à une pipelette qui m’aurais « scraboutché » le poignet. Elle était sympa, sauf pour les 20 euros de bonus pour la mini touche de couleur. Heureusement j’étais bien accompagnée. Cela m’as permis de parler et de penser à autre chose. Quelques mois plus tard la chevelure rose s’envolait pour le Canada.

Cela fait-il mal? Oui, j’ai eu l’impression qu’on me tailladait les veines. Est-ce que je regrette? Jusqu’à présent aucun regret, je l’aime toujours autant car je sais ce qu’il représente pour moi. Seul bémol, les lignes les plus fines sont devenues floues. Vous comprendrez plus loin le pourquoi du comment.

Tatouage attrape rêve

En 2017 j’avais très envie d’un deuxième tatouage. J’avais choisi le thème. Cela deviendrait un tatouage Disney. Pour le dessin? Aucune idée. Je suis retourné chez « Hannya Tattoo », mais je n’ai pas accroché avec le collègue de Lady Teapot. Il me parlait comme à une idiote. Je l’ai laissé parler et je me suis cassée. En cherchant un petit peu sur internet, je suis tombé sur « Paul and Friendz » dont la boutique se trouve 2 rue à côté de leur concurrent pas sympa 😛 Rue Marché au Charbon, 79 toujours à 1000 Bruxelles. C’est Ben, un grand barbu aux reflets roux plutôt hippie, qui s’est occupé de moi. Un service au TOP! Il n’a pas eu peur de me dire que ma première idée n’était pas terrible. Je voulais les personnages de Peter Pan qui s’envolent sur ma clavicule. Malheureusement s’ils sont tatoués trop petits ils deviennent vite flous et donc vieillissent mal (les petites lignes de mon attrape rêve).

Ma nouvelle idée en tête, nous avons pris rendez-vous pour le traçage. Ben a pris son temps, recommençait lorsque cela était nécessaire. Il a ensuite pris un mois pour refaire le dessin au propre. J’avais hâte d’avoir un tatouage qui me ressemble à 100% Après 2 rendez-vous suffisamment espacé pour la cicatrisation, j’ai pu découvrir le tatouage terminé sur moi. Il est inspiré d’Alice au pays des merveilles. Il y a le chat, la montre, le chapeau du chapelier, la petite souris et « We are all mad here » (Nous sommes tous fou ici) dans une écriture stylisé entouré d’ombrage. Chaque séance a pris 3 heures. La première était la plus douloureuse, donc un conseil si vous devez y passer. Détendez-vous un maximum, la douleur sera plus supportable. Malgré tout le travail à faire, Ben restait concentré et m’a laissé souffler le temps qu’il aille en fumer une.

Je vous ai dit que la seconde séance était moins douloureuse? Oui, mais pas vers la fin. A force de repasser sur certains endroits, car plusieurs nuances de gris étaient utilisées (non non, je ne fais pas référence au roman haha), cela commençait à faire bien mal (Même sans chambre rouge 😉 ).

Près de 4 mois plus tard, je suis on ne peut plus contente! Les détails sont sublimes, c’est un tatouage qui colle tant à personnalité qu’à ma peau.

J’ai apprécié que Ben ait pris la peine de m’écouter et de prendre en compte mon souhait de ne pas utiliser trop de noir pur. Paul and Friendz est donc vraiment un endroit que je vous recommande. Ils sont à l’écoute, très propres, professionnels et doués!

Pour ce qui est de la cicatrisation, les tatoueurs recommandent généralement Cicaplast ou Bepanthol. Malheureusement, je dois être l’une des rares personnes à être allergique à ces crèmes. J’ai donc utilisé Flamigel. Aucun bouton et une très bonne cicatrisation. Après 3 semaines (après la deuxième séance) j’ai commencé à utiliser une simple crème hydratante. Notamment le Charity Pot de lush.

J’espère que cet article vous aura éclairé sur les tatouages et si vous avez des questions j’y répondrais volontiers.

A bientôt

Laisser un commentaire

Fermer le menu